Vanessa-Jade P.

Je pratique la danse et le chant depuis plusieurs années et j’applique donc déjà des techniques de respiration et de corps depuis longtemps. Le Systema me permet d’aller plus loin car il implique la relation à l’autre dans l’espace, et notamment l’autre inconnu et potentiellement dangereux. Lors de ces premières séances j’ai déjà pu assimiler les bases de cet art martial et intégrer un groupe mixte. Je n’ai plus d’appréhension à la chute ni au contact, ni même à la douleur, puisque grâce à la gestion des zones des tensions par la respiration et la décontraction je tombe sans me faire mal.
En seulement quelques séances notamment en extérieur, j’ai compris comment accepter mon corps face à celui de l’autre en toute quiétude, comment me détendre dans des circonstances jusqu’ici vécues dans le stress et la tension. J’ai compris que ces tensions, finalement, c’est moi qui les génère, et que j’ai aussi la possibilité de ne pas les générer   et même de les dénouer lorsque je les reconnais.
Dans le quotidien, j’ai remarqué aussi des changements dans mon appréhension des tensions physiques comme affectives.